jppennachio@gmail.com guehillen@gmail.com

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/07/2011

LE MAINE LIBRE - 27 juin 2011 - EMPRUNTS DES MMA

FSC MAINE.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire l'article de Jacques GUICHARD paru le 27 juin 2011 dans LE MAINR LIBRE.

Photo, Hervé PETITBON

---------------------------------------------------------------------------------------

C'est une épine dans le pied de l'entreprise mancelle MMA qui démange de nouveau. Le "fonds social complémentaire". Un emprunt qu'à trois reprises (entre 1972 et 1977, 1977 et 1982, 1983 et 1988) ce qui était à l'époque "Les Mutuelles du Mans", ont imposé à leurs sociétaires. La dernière échéance doit arriver à échéance en 2013. Ce qui interpelle un certain nombre de sociétaires avertis.

Et pour autant qu'il en soit su, seulement 1% des sociétaires aurait réclamé son dû . Ce que ne dément pas frontalement la direction de MMA. etc.

- Inutile de continuer, le contenu de l'article a été, à plusieurs reprises, repris par "Libération", "Minute", Ouest-France.

Après J-F KAUFFER qui a déclaré " Il n'est pas question que nous remboursions le FSC", J-C SEYS qui a noyé le poisson, c'est au tour du Directeur Général, Christian BAUDON d'intervenir sur le sujet FSC suite à l'interrogation de M. J. GUICHARD

" Nous remboursons tous ceux qui en feront la demande même en absence de justificatifs" (*)

" Cet emprunt est tout à fait régulier et réglementaire à ma connaissance. MMA a respecté tous ses engagements quant aux informations à livrer à ses sociétaires sur le sujet (**)

" Je découvre le sujet" (***)

"Pour chaque assuré, cela ne représentait que des petites sommes" (****)

"Et c'est ce qui a permis à l'époque à l'entreprise de poursuivre son chemin" (*****)

NDLR:

(*) FAUX: Les MMA  remboursent les emprunts sans justificatifs, mais réclame au préalable la liste des contrats concernés. Quid des contrats oubliés dans la liste?

Quant à la DAS, celle-ci refuse de rembourser les emprunts sans fournitures des justificatifs (quittances ou coupons). Voir notre dernière note. 

(**) FAUX: La légalité des emprunts est incontestable, Mais aucune information n'a été donné aux sociétaires ni à l'époque, ni les années suivantes. (Nous nous basons sur les témoignages recueillis auprès des Agents Généraux qui ont eu le courage de faire embourser leurs assurés, certains se sont fait "taper sur les doigts" pour avoir oser défendre les intérêts de leur client, les directions leur ont reproché d'agir contre les intérêts des MMA.)

(***) FAUX: En avril 2009, M. BAUDON a été saisi par lettre de M. Bernard TEROY, ex Directeur Régionale des MMA, avec copie à M. Thierry DEREZ, Président des MMA. Aucune réponse à ce jour.

(****) M. BAUDON doit faire référence à son salaire mensuel pour qualifier de "petites sommes" à rembourser aux sociétaires. Les sommes des emprunts à rembourser s'échelonnent de 500 (particulier) à 5000 € (entreprise) si les sociétaires se sont acquittés de tous les prélèvements successifs des trois emprunts. 

(*****) Le Fond Social Complémentaire, à ce jour, reste une nébuleuse. Il est ponctionné chaque année de million d'euros.

FSC : 1993 = 89 685 756 €  - 1997= 64 440 199 €

En 5 ans le FSC a été ponctionné de 25 245 557 €.

Depuis 1997 à ce jour (14 ans) Quel est le montant actuel des emprunts FSC. Bien malin celui qui aura la réponse. Tous les ans, dans le "Compte rendu des opérations" figurait la ligne comptable de la rubrique Fonds Social Complémentaire. En 1997 elle a disparu. Depuis le FSC ou ce qu'il en reste se trouve, bien au chaud, enfui dans les FONDS PROPRES des Sociétés.

Nous n'osons imaginer le SEISME, la CATASTROPHE, si tous les sociétaires réclamaient leur remboursement. Et pourtant cela risque d'arriver, il serait souhaitable que M. BAUDON se penche, sans attendre et sérieusement, sur le problème qui se profile à grands pas.

Pour les curieux intéressés, sur simple demande, par e-mail, nous pouvons vous faire parvenir les articles de Libération, Minute et Ouest-France.

boisdevergne@yahoo.fr

 

11:16 Publié dans assurances | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.